Stryges : Premiers Problèmes

Dans un premier temps j’avais trouvé une date qui semblait convenir à tout le monde mais il y a eu des imprévues et après avoir tergiversé sur les dates, je me suis calé le lundi 30 juin, nuit comprise. Tout va bien, on me dit « okay pour lundi » et paf ! j’apprend qu’une actrice va manquer d’autant plus que l’autre actrice (les deux sont à priori irremplaçables) n’est en aucun cas certaine d’être présente. Le maquillage est lui aussi vacillant, rien n’est sûr, rien n’est acheté hormis du fond de teint blanchâtre et le reste devrait être amené par l’une des actrices sauf que si elle ne peut pas venir…

Ce petit film que tout désignait jusqu’ici comme tout à fait réalisable prend un toutnant qui me chagrine au plus haut point et mon suicide ne saurait tarder si cela continue. 

Conclusion : un film, c’est beaucoup de travail et de pression, même quand on est seul à se l’imposer ! 

Publié dans : Cinema |le 25 juin, 2008 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 7 juillet, 2008 à 15:44 bb66rock écrit:

    xD

    c’est ma faute le changement de date MDR

    toujours aussi chiant

Laisser un commentaire

Siwénaca |
Folklore en Europe |
RURALIVRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | valentine63
| Le portrait de la femme en ...
| Lire, Voir, Ecouter...