Le faiseur de liberté

Le forgeron frappe son enclume, ou plutôt cette liberté brûlante et pure qu’il offrira un jour à celui qui la méritera. Pour savoir qui doit l’obtenir, il la jette dans une forêt et s’écrie : « Que celui qui saura la tenir malgré la chaleur en devienne le détenteur. » Le faible ne peut donc l’obtenir.

Un premier homme vient s’en saisir. Amusé du peu de douleur subi par ses mains, il la garde et se met en route vers sa destinée. En chemin, il rencontre une femme séduisante et pour l’étreindre, se voit contraint de lâcher la liberté afin de ne pas brûler ses douces épaules.

Un deuxième homme la ramasse et parvient à la garder en main jusqu’à rencontrer un loup affamé. Plutôt que de le combattre, il lui jette à la face la liberté incandescente et s’enfuit.

Un troisième homme récupère la précieuse liberté tandis que le soleil se couche. Il rejoint alors un groupe de personnes se déplaçant à l’aveuglette et lui éclaire le chemin dans la nuit noire, demeurant seul détenteur de la lumière.

Publié dans : Nouvelles |le 18 juin, 2008 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 1 octobre, 2008 à 19:15 Vortex écrit:

    Génial : métaphore, parabole…
    toute l’histoire de la liberté résumé en quelques lignes et sans le ton « fort docte » que Môssieur sait adopter quand l’envie lui prend…

Laisser un commentaire

Siwénaca |
Folklore en Europe |
RURALIVRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | valentine63
| Le portrait de la femme en ...
| Lire, Voir, Ecouter...