Tim Burton

Le maître de l’humour noir, du gothique, de la fantaisie  poétique, c’est lui ! J’ai vous beaucoup de ses films et je vous en dit du bien pour la plupart, même s’il me reste à voir certaines de ses oeuvres absolument !

Batman, sorti en 1989, est une merveille visuelle que je vous conseille à tout prix. Jack Nicholson est super en Joker et Burton s’en donne à coeur joie pour l’humour macabre et la cruauté dérisoire !

Batman, le Défi (Batman Returns), sorti en 1992 est en tout point égal au premier, tout en étant différent, plein de surprises et avec une musique supérieure qui contribue à l’installation de l’univers burtonien. Personnellement, j’adore le Pingouin ! 

Ed Wood, sorti en 1993, ne mise pas sur un style visuel particulier, sinon qu’il est en noir et blanc. Le film raconte l’histoire du réalisateur Ed Wood, sacré le plus mauvais d’entre eux, qui fit plusieur films de monstres dans les années 50 dont les incroyables « Glen or Glenda », « The Bride of the Monster » et « Plan 9 From Outer Space ».

Mars Attack, sorti en 1994, certainement l’un des meilleurs film de Tim Burton. Une parodie qui se place bien au-delà des limites propres au genre avec un casting bondé de célébrités (Jack Nicholson, Glen Close, Tom Jones, Dany DeVito…etc) ayant pour certaines déjà fait connaissance avec le réalisateur (DeVito ou monsieur Pingouin, Nicholson ou le Joker…). Le film est excellent, il dénonce les travers de la société américaine avec légèreté, se moque gentiment du cinéma, des idéaux et des « mythes » américains (petits hommes verts) et jouit d’une ambiance incroyable. A voir ! (Il est sorti presque en même temps que Independance Day, film traitantd’une invasion extra-terrestre)

Sleepy Hollow, sorti en 2000, est aussi une jolie réussite visuelle ancrée dans une ambiance profondément gothique servant une vieille légende américaine : celle du cavalier sans tête. Ici encore, le casting est impressionnant (Johnny Depp, Christina Ricci, Christopher Walken, Miranda Richardson, Christopher Lee…) et la mise en scène est par moment vraiment terrifiante. Le style Burton reste très présent, ce qui confère au film un certain humour macabre que nous connaissons bien.

Charlie et la Chocolaterie, sorti en 2006, est une superbe adaptation de l’oeuvre de Roald Dahl, magnifique, drôle, léger, insituable, éblouissant, Burton nous livre ici un vrai conte moderne dont les défaut sont difficile à trouver. A voir !

Sweeney Todd, sorti en 2008, signe le retour du gothique légèrement gore depuis Sleepy Hollow. Malheureusement, nous arrivons-là au seul Burton que je n’ai pas aimé pour l’instant. Pour ma part, je trouve que l’histoire manque d’intérêt, personellement, je ‘ai pas accroché, et les chanson ne sont pas toujours nécessaire sachant qu’elles ne sont pas exceptionnelles. En revanche, l’ambiance est au top, égales si ce n’est encore plus imprégnante que celle de Sleepy Hollow. Londres victorienne, J. Depp terrifiant, Helena Bonham Carter angoissée et angoissante, une touche d’univers à la Dickens (le petit garçon), du romantisme classique mais traité de façon froide, déroutante, et cet incroyable humour noir omniprésent. Le style visuel est tout simplement génialissime et contribue fortement à l’ambiance. Dans l’ensemble, un Tim Burton assez sombre (plus encore que les Batman et Sleepy Hollow) mais où les chansons ont parfois agaçantes (contrairement à « Charlie et la Chocolaterie ») et où l’histoire n’a pas réussit à bien capter mon attention. A voir quand même.

La liste des Tim Burton que je n’ai malheureusement pas vu :

Edouard aux Mains d’argent ; Beetlejuice ; L’Etrange Noël de Monsieur Jack ; La Planètes des Singes ; Big Fish et d’autres certainement…   

Publié dans : Cinema | le 15 décembre, 2008 |Pas de Commentaires »

Mes projets de film – modifiés

Donc finalement je ne vais pas faire le Star Wars avant quelques mois. J’annule le film sur le Joker et le film de zombies. On pourrait croire que j’abandonne tout mais non je change juste mon programme. Donc dans les mois qui vont suivre je prévois un éventuel « Stryges 2″ et un film assez sombre en octobre dont je n’ai pas encore déterminé le titre.

Plus de nouvelles prochainement. 

 

Publié dans : Prochainement | le 15 décembre, 2008 |Pas de Commentaires »

Les Jeunes Mangemorts

Les Jeunes Mangemorts dans Nouvelles doc Les Jeunes Mangemorts

 Voici ma nouvelle écrite dans l’univers d’Harry Potter, se déroulant quelques années avant la disparition de Voldemort.

Bonne lecture…

Publié dans : Nouvelles | le 21 juillet, 2008 |Pas de Commentaires »

Projets finis ; nouveaux projets !

L’automne 2008 devrait voir la fin de mes plus grands projets, à savoir, « Les Enfants d’Atlantide » et « Stryges » ainsi que « Sylvain et Cypriane » et « Les Jeunes Mangemorts ». Que faire après cela ? Plus de romans, c’est sûr.  Sûrement des nouvelles… 

En matière de films, je prévoit un « Star Wars »(projet presque certain) et éventuellement… »Stryges 2″ !!! Pourquoi pas, après tout j’ai un scénario potentiel dont je parlerai après vous avoir montré « Stryges ». Ensuite, l’intérêt que je voue au Joker de l’univers de Batman, ramené tout droit de mes lointains souvenirs d’enfances par la sortie de « The Dark Knight » me convainc un peu plus chaque jours de réaliser un petit film sur le premier meurtre du Joker (projet relativement incertain). Ajoutons à cela le film de zombies que j’avais prévu…et une idée de scène de guerre futuriste au son de valses russes…

Publié dans : Prochainement | le 16 juillet, 2008 |Pas de Commentaires »

« Stryges »: Les photos du tournage

s -t 4 Là c’est le fameux A, compositeur et acteur…

s - t 3 Le monteur, quelque peu déjanté…

stryges - tournage 2 l’acteur tenant le rôle principale…

stryges - tournage Vous pouvez voir à gauche l’assistant réalisateur et à droite un acteur…

Publié dans : Cinema | le 15 juillet, 2008 |1 Commentaire »

« Stryges » : presque terminé

Nous avons donc procéder au montage, il ne manque plus que les retouche sur l’éclairage, qui vont prendre beaucoup de temps et la musique que ‘lun de mes associés devrait composer. Le film est prévu pour octobre 2008, d’ici là, nous auront créé le site des Studios Illusion !

Publié dans : Cinema | le 15 juillet, 2008 |1 Commentaire »

Stryges : enfin tourné !

Cela a duré de lundi matin à mardi soir, de nuit comme de jour, laborieusement, avec fatigue et tensions (le réalisateur a beaucoup gueulé !) mais NOUS Y SOMMES PARVENUS !!! Stryges est entièrement tourné et le montage devrait commencer le mercredi 10 juillet où le monteur et moi-même auront du travail, notammant pour modifier bien des choses qui font perdre de la crédibilité au film.

La difficulté du tournage m’a malheureusement empêché de donner à certaines scènes (comme l’attaque de la stryge) le style et l’ambiance que je voulais quand j’imaginais l’action. Malgré tout, je suis satisfait et soulagé, vous pourrez voir le résultat lorsque nous mettrons en place le site des studios Illusion et si le film est prêt avant, je ne manquerai pas de mettre le lien ou le film lui-même.

Publié dans : Cinema | le 3 juillet, 2008 |1 Commentaire »

Stryges : Premiers Problèmes

Dans un premier temps j’avais trouvé une date qui semblait convenir à tout le monde mais il y a eu des imprévues et après avoir tergiversé sur les dates, je me suis calé le lundi 30 juin, nuit comprise. Tout va bien, on me dit « okay pour lundi » et paf ! j’apprend qu’une actrice va manquer d’autant plus que l’autre actrice (les deux sont à priori irremplaçables) n’est en aucun cas certaine d’être présente. Le maquillage est lui aussi vacillant, rien n’est sûr, rien n’est acheté hormis du fond de teint blanchâtre et le reste devrait être amené par l’une des actrices sauf que si elle ne peut pas venir…

Ce petit film que tout désignait jusqu’ici comme tout à fait réalisable prend un toutnant qui me chagrine au plus haut point et mon suicide ne saurait tarder si cela continue. 

Conclusion : un film, c’est beaucoup de travail et de pression, même quand on est seul à se l’imposer ! 

Publié dans : Cinema | le 25 juin, 2008 |1 Commentaire »

Le faiseur de liberté

Le forgeron frappe son enclume, ou plutôt cette liberté brûlante et pure qu’il offrira un jour à celui qui la méritera. Pour savoir qui doit l’obtenir, il la jette dans une forêt et s’écrie : « Que celui qui saura la tenir malgré la chaleur en devienne le détenteur. » Le faible ne peut donc l’obtenir.

Un premier homme vient s’en saisir. Amusé du peu de douleur subi par ses mains, il la garde et se met en route vers sa destinée. En chemin, il rencontre une femme séduisante et pour l’étreindre, se voit contraint de lâcher la liberté afin de ne pas brûler ses douces épaules.

Un deuxième homme la ramasse et parvient à la garder en main jusqu’à rencontrer un loup affamé. Plutôt que de le combattre, il lui jette à la face la liberté incandescente et s’enfuit.

Un troisième homme récupère la précieuse liberté tandis que le soleil se couche. Il rejoint alors un groupe de personnes se déplaçant à l’aveuglette et lui éclaire le chemin dans la nuit noire, demeurant seul détenteur de la lumière.

Publié dans : Nouvelles | le 18 juin, 2008 |1 Commentaire »

Les films de monstres (1)

Je vais commencer ici une liste de films de monstre que je n’ai pas tous vu mais que je repertorie tout de même. Je vous suggère même de jeter un coup d’oeil au CinemAction n°126 entièrement consacré à ce sujet.

Le Golem ; de Paul Wegener – 1920 (Allemagne)

Nosferatu ; de Friedrich W. Murnau – 1922 (Allemagne)

L’homme aux mille visages ; de Wallace Worsley – 1923

King Kong ; de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack – 1933

Plan Nine From Outer Space ; de Edward Wood – 1959 (Voir le film de Tim Burton « Ed Wood »)

Les Monstres ; de Dino Risi – 1963 (Italie)

Les Dents de la Mer ; de Steven Spielberg – 1975

Alien ; de Ridley Scott – 1979

Elephant Man ; de David Lynch – 1980

Gremlins ; de Joe Dante – 1984 (Produit par Steven Spielberg)

Predator ; de Jonh McTiernan – 1987

Jurassic Park ; de Steven Spielberg – 1993

 

 

 

Publié dans : Cinema | le 17 juin, 2008 |Pas de Commentaires »
123

Siwénaca |
Folklore en Europe |
RURALIVRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | valentine63
| Le portrait de la femme en ...
| Lire, Voir, Ecouter...